10
JUI 19

C'est l'enfant qui fait la mère

L'autre jour, c'était la dernière séance du master Coaching à Paris 2 et j'ai proposé plein d'ateliers ouverts, un peu comme des "stands" à l'école quand c'est la fin de l'année. L'un de ces stands c'était sur le tutorat, parce que pendant l'année chaque étudiant avait un tuteur. Et donc j'ai proposé à ceux qui voulaient ça de regarder comment dans cette relation-là ils ont peut-être fait "le bébé thérapeute" ou "guérisseur". Oui, l'hypothèse est que celui qui est accompagné prend en charge celui qui l'accompagne. Tout ça inconsciemment bien sûr et un peu comme le nourrisson qui peut réveiller les sentiments maternels face à sa mère incompétente ou dépressive et ainsi "créer sa mère". Et puis parce que je vois souvent des coachs qui se croient "guérisseur" sans trop savoir d'où ça vient.

Il y avait d'autres stands : l'un sur l'évaluation parce que c'est l'époque pour ça et de plus en plus ; un autre sur le passage à l'acte (mais personne n'a voulu remettre ça peut-être à cause des histoires du mois d'avant) ; et puis un atelier sur le mémoire professionnel que chacun va écrire cet été et qui est aussi comme une énigme très intime.

Je partage ici le déroulé de cette séance et aussi un lien vers un article sur comment les petits enfants répondent aux désirs inconscients de leur mère.